Accueil > Les métiers > Travailler dans la musique

Travailler dans la musique

PDF Envoyer
AddThis Social Bookmark Button

Les métiers de la musique attirent beaucoup de monde. Mais chaque profession est différente et demande des compétences spécifiques. On distingue principalement trois univers qui impliquent des parcours bien distincts : l’artistique, le technique,

“l’administratif”… même s’il arrive de voir certaines personnes passer de l’un à l’autre

 

Comme dans beaucoup de secteurs culturels, le recrutement et l’intégration s’effectuent souvent par affinité et cooptation. Les projets appellent la (re)constitution d’équipes; même en dehors de l’artistique, la notoriété et la réputation font partie du “capital professionnel”.

 

On a longtemps considéré que la formation s’effectuait sur le tas. Mais s’il est vrai que beaucoup de gens débutent par des stages, ceci ne veut pas dire qu’il n’existe pas de formations et d’écoles, au contraire. Reste que la meilleure opportunité est celle de la passion et qu’on peut déjà avoir une pratique avant d’être reconnu comme “professionnel”. C’est en “faisant” qu’on fait les rencontres, qu’on nourrit son carnet d’adresse, qu’on met en place son (futur) travail.

 

Mais attention, ces métiers, s’ils sont passionnants, sont des métiers à risques. Tout le monde — loin de là — n’y trouve pas sa place et il existe beaucoup de miroirs aux alouettes. On gagnera toujours à bien comprendre où on va mettre les pieds avant de s’y aventurer. Les formations sont aussi utiles pour cela.

 

(Nb : les formations – artistiques, techniques et « administratives » — sont recensées dans la base de données de (1946 fiches) et l’)

 

Le monde du disque se résume généralement aux majors et à leurs productions, face à des labels indépendants. Pourtant, sur un plan professionnel, notamment en termes d’emplois, la réalité est plus complexe.

Selon un récent rapport, le secteur phonographique s’appuie sur plus de 600 entreprises d’au moins un salarié, dont 94% sont des TPE. En pleine crise, le secteur a perdu 13% de ses effectifs en dix ans. Face aux évolutions technologiques et économiques, les entreprises sont amenées à diversifier leurs activités et les salariés doivent acquérir de nouvelles compétences.

 

Pour en savoir plus :

La synthèse de l'étude réalisée par le ministère du travail et les partenaires sociaux sur les métiers de l'édition phonograhique .pdf

Un article complet sur le