Accueil > Les métiers > La filière

Une filière organisée

PDF Envoyer
AddThis Social Bookmark Button

La musique s’est organisée en filière à partir de l’apparition du disque (il y a plus de 100 ans). Cette filière a constamment évolué en fonction des technologies utilisées, tant pour les supports (microsillons, CD, fichiers numériques,…) que des vecteurs de diffusion (radio, télé, internet,…).

 

 

 

La loi de 1985 a institué de nouveaux droits pour rémunérer les créateurs et les producteurs en fonction des nouvelles formes d’exploitation de leur travail. Cette loi a également permis de solidariser la filière et a aidé l’installation d’organismes pour se développer, qu’il s’agisse d’élaborer des programmes de soutien financier pour les projets (le ), de soutenir les actions à l’export (, ), l’information et la ressource pour les professionnels (), l’observation (), la découverte (Fair) ou les confirmations (),etc…

En parallèle, le spectacle vivant bénéficie également d’une mutualisation appuyée sur une taxe issue de la billetterie et gérée par le qui assure lui aussi des programmes de soutien et de l’observation pour son domaine.

 

Au-delà, les professionnels se sont dotés de représentations collectives qui leur permettent de négocier le cadre et les systèmes d’organisation de leurs activités. Ce besoin est aujourd’hui d’autant plus important que c’est une mutation d’ensemble que cette filière doit accomplir.

Dans ce domaine culturel, les activités sont fragiles, les entreprises sont très diverses et de petite taille. L’investissement de toutes ces personnes reposent sur des savoir-faire particuliers qui, depuis toujours, assurent la diversité et le développement d’aventures artistiques qui nous ravissent.